Pronostiquez sur la Ligue 1

La Ligue 1 reprend ses droits le 6 août prochain. De Lille, champion l’année dernière, à Ajaccio, plus petit budget du championnat, chaque club se battra jusqu’au mois de mai pour atteindre ses objectifs. Petit tour d’horizon des enjeux de la saison 2011-2012 pour vous aider à mieux parier.

La lutte pour le titre concernera quatre clubs, qui se dégage depuis quelques années comme les prétendants les plus sérieux : Lille, Marseille, Lyon et Paris.
Lille sort d’une saison parfaite en tous points. De la Ligue à la Coupe de France en passant par le titre de meilleur joueur (pour Eden Hazard) les Lillois ont tout raflé en 2011. Le principal défi sera d’éviter la gueule de bois. Pour s’installer dans la durée à la première place du championnat, le LOSC a tenu a réaliser un mercato rigoureux et efficace : des remplacements, poste par poste, des joueurs habitués à la Ligue 1. Une fois le départ d’une partie de sa colonne vertébrale (Rami, Cabaye et Gervinho), Lille a vite réagit en faisant signer Basa, Pedretti et Payet. La mayonnaise devrait rapidement prendre, alors les Dogues seront une fois de plus redoutables.

Marseille, deuxième du dernier championnat, souhaite reprendre son titre de champion de France sans plus attendre. Didier Deschamps a dégagé une véritable ossature à son équipe au fil de la saison. Avec la confirmation des frères Ayew, la montée en puissance de Loïc Rémy, l’OM sera probablement plus fort que la saison passée. Le temps de la maturité.
Surtout que Marseille a recruté intelligemment à l’intersaison: Alou Diarra, NKoulou, Morel. Des joueurs pas très onéreux mais au talent certain. De quoi se forger une équipe physique et solide. Il ne reste plus qu’à régler le problème Lucho Gonzalez, à savoir un départ probable.

L’Olympique Lyonnais, 3e en 2011-2012,  et d’ordinaire très actif sur le marché des transferts, se montre sage et prudent. Claude Puel parti, c’est un gars de la maison, Rémy Garde, qui prend la place d’entraîneur. Un retour aux sources sûrement nécessaire après trois saisons sans titres. La priorité pour l’OL, c’est de se débarasser des profils inutiles pour se concentrer sur la jeunesse et la formation. Au chapitre des transferts, on n’enregistre pour l’instant aucune arrivée. Côté départ Toulalan a plié bagage en direction de Malaga.
Même si cette stratégie peut porter ses fruits, on voit mal un Maxime Gonalons remplacer Toulalan avec autant d’efficacité. Et les premiers matchs amicaux de la saison ne sont pour l’instant pas très rassurant (défaites contre Salzbourg et Genk).

Paris a vu ses ambitions à la hausse avec l’arrivée des nouveaux investisseurs quatariens. Pas question de se contenter d’une 4e place comme en 2010-2011. Le club actuellement managé par Leonardo souhaite se donner les moyens de réussir : on parle d’une enveloppe de plus de 100m d’euros pour les transferts. Alors que Gameiro a déjà signé, le PSG est en négociation pour Menez, Luisao, Ganso et Matuidi. La fin de l’été promet d’être folle dans la ville-lumière.
Tout est à présent dans les mains de l’entraîneur Antoine Kombouaré, finalement maintenu au poste par les Quataris et Leonardo. Son objectif : créer une cohésion au sein de l’équipe, afin que le PSG 2011-2012 ne ressemble pas à une constellation de joueurs onéreux mais à véritable équipe de foot. Alors seulement Paris répondra aux attentes de ses supporters qui se sont mis à rêver. Cotes Paris Lorient L1.

Le deuxième enjeux de la Ligue 1 sera les places européennes. Outre les quatres cadors précédemment cités, on peut mentionner Bordeaux et Rennes pour la 3e place, ou encore Saint-Etienne et Sochaux pour la coupe Europa.

Bordeaux est en pleine renaissance après une noire qui l’a vu finir à la 7e place de L1. Les Bordelais ont fait signer Francis Gillot au poste d’entraîneur. Celui-ci reste sur une très bonne saison aux commandes de Sochaux (5e du championnat). Il aura la tâche de reconstruire une équipe cohérente. Malheureusement Bordeaux a vu partir son milieu international Alou Diarra et le Brésilien Fernando, alors que Maurice-Bellay est arrivé en renfort.
Rennes a frôlé les sommets la saison passée, avant de s’effondrer au printemps. Annoncé depuis dans années sur le devant de la scène, les Bretons attendent encore la confirmation et une place européenne. Les joueurs de Frédéric Antonetti ont les armes pour enfin concrétiser.
Enfin Sochaux a réaliser une très belle saison, et doivent à présent confirmer. Si les Lionceaux conservent leur prodige Marvin Martin, ils peuvent continuer sur leur bonne lancée.

Enfin le troisième enjeux de la saison de Ligue 1 sera la relégation. On l’a encore vu l’année dernière, celle-ci peut concerner n’importe qui (Monaco et Lens peuvent témoigner). Mais ils sont au moins 9 à être appelé à souffrir durant cette saison de Ligue 1 : Valenciennes, Nancy, Montpellier, Caen, Brest, Nice, Evian, Dijon et Ajaccio.
Parmi les moins bien armés, citons Dijon, avant-dernier budget de Ligue 1 et dont une bonne partie de l’effectif qui a accroché la deuxième place de Ligue 2 est parti à l’intersaison. Le départ de son attaquant Ribas sera difficile à digérer.
Brest a tutoyé les sommets pendant une partie de la saison dernière, avant de lentement sombrer. Alors que l’on sait que la deuxième année en L1 est souvent la plus dure, les Bretons espèrent ne pas connaître un destin à la Grenoble.
Enfin citons des clubs confirmés comme Nancy ou Nice qui déclinent dangereusement depuis plusieurs saisons maintenant. Cette saison pourrait leur être fatale.

Profitez des analyses de nos experts et pronostiquez sur la Ligue 1 avec Wincomparator.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *